Jeu par navigateur MMORPG Shaiya

Déjà très populaire en Corée, le jeu MMORPG Shaiya est arrivé en Europe, les amateurs de monster bashing en sont ravis.

C’est un jeu accessible via navigateur, proposé en français, en free-to-play, où il s’agit essentiellement de tuer des monstres, de ce fait, les modes PvE et PvP ne sont mis qu’au second plan.
Si vous aimez l’action et le dynamisme alors, il ne fait que aucun doute que Shaiya est fait pour vous !

Découvrez l'un des Trailers du jeu

Présentation

Basé surtout sur le Monster Bashing, Shaiya est un MMORPG qui convient très bien pour débuter dans les jeux du genre, ici dans la catégorie action.

Le jeu propose deux factions qui représentent le bien et le mal. D’un côté on retrouve la faction des elfes blancs et des humains qui schématisent ainsi le bien, et de l’autre la faction du mal avec les elfes noirs et les orcs, respectivement appelés aussi Vails et Nordeins.
D’autres personnages font aussi leur apparition dans ces aventures. Le joueur, comme dans la plupart des jeux mmorpg, devra réaliser des quêtes, de même quelques combats en mode PvE et PvP mais ce ne sont pas les missions essentielles, ce sont ici les affrontements directs avec les monstres qui sont de rigueur. Plus les victoires s’accumulent et plus le joueur gagne en compétences et monte dans le classement. L’univers du jeu est très asiatique, mais tous les personnages et les graphiques sont réussis, ce jeu remporte un vif intérêt en Corée depuis sa sortie, et en Europe, il sait aussi se maintenir pour tous les joueurs qui apprécient “dégommer du monstre” ! 

Pour le mode PvP, le joueur peut incarner différents personnages et les combats se déroulent dans des zones prévues à ces effets, les duels et les combats en arène sont aussi au rendez-vous.
Sur le plan scénario, celui-ci se base sur une légende connue en Corée, celle de la Déesse Étain qui devait faire renaître la paix sur le monde de Shaiya en 333 jours, tuée avant d’avoir réussi cette mission, c’est donc ce héros que vous devenez dans votre qualité de joueur qui va devoir, à son tour, tenter cette délicate mission.

Allez-vous sauver le monde de Shaiya, là est le défi qui vous attend ! 

Particularités

Pour jouer à Shaiya, il suffit juste de s’inscrire et d’installer le jeu.
Le joueur choisit ensuite la faction dans laquelle il veut poursuivre ses aventures, la faction du bien ou celle du mal, à sa guise.

Le personnage est ensuite peaufiné selon le sexe, selon le nom et selon la race pour commencer. Au cours des aventures d’autres possibilités de personnalisation sont proposées.
Deux modes de jeu sont disponibles, à savoir, le mode conseillé et le mode ultime, pour tous les joueurs qui débutent, il reste préférable d’opter pour le mode conseillé.
Le joueur peut aussi, sur 5 serveurs différents, créer ainsi cinq personnages différents si le coeur lui en dit.

Pour la faction du bien et pour le choix de la race entre elfes blancs et humains, le joueur mise ainsi entre la puissance des humains où le côté magique des elfes. Ensuite, chacune de ces races proposent ensuite des spécificités entre archers, rangers ou mages, et chacun dispose bien sûr de ses propres caractéristiques.
Pour la faction du mal, le choix de la race se situe en Vails ou Nordeins, elfes ou orcs, et opte entre la ruse et l’intelligence pour les elfes noirs ou entre la cruauté des Orcs.
Ces personnages sont dotés de plusieurs caractéristiques que le joueur découvre au fur et à mesure de sa progression dans le jeu.

Le gameplay est efficace, l’interface claire et vite prise en mains. Les combats disposent de leurs zones spécifiques et dans Shaiya, le joueur doit considérer l’aspect artisanat qui a aussi toute son importance, notamment dans l’univers de la forge.

Avis joueurs

Ils aiment :

  • L’ambiance générale du jeu
  • Le PvP qui est bien conçu
  • Tous les contenus
  • Les événements
  • Les deux factions
  • Les graphiques 

Ils aiment moins :

  • La difficulté poussée de certains Boss
  • Le cash-shop qui incite le joueur à passer à la caisse
  • La personnalisation de l’avatar qui reste un peu légère

Images du jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *